Avec mon CFC, je suis doublement gagnante: je possède un plus grand savoir et on me respecte davantage

À 52 ans, Line Hürlimann s’est lancée dans une certification professionnelle. Elle nous explique dans l’interview pourquoi, malgré plusieurs défis de taille, c’était la bonne décision.

Madame Hürlimann, comment en êtes-vous venue à vous lancer dans une certification professionnelle à l’âge de 52 ans?
Je voulais d’abord élargir mes connaissances de base. Les compétences professionnelles sont essentielles quand on travaille avec des patients. Cela faisait déjà longtemps que je travaillais à l’Hôpital cantonal de Saint-Gall et je savais déjà comment effectuer correctement toutes les étapes de mon travail, mais j’ignorais le pourquoi.

Y avait-il encore d’autres raisons?
Je voulais avoir un titre en poche. En outre, un CFC m’ouvrait de meilleures perspectives salariales.

Et comment êtes-vous parvenue à combiner travail et formation?
Mon employeur m’a proposé un taux d’occupation de 80% pour me permettre d’aller un jour par semaine à l’école. Et puis mon mari a été d’une grande aide. 

Avec le recul, quel a été votre plus grand défi pendant la période où vous vous prépariez aux examens?
J’ai d’abord dû réapprendre à étudier. Rester assise, me concentrer, faire mes devoirs et passer des examens, tout cela m’a demandé des efforts d’adaptation.

À l’inverse, certaines choses vous ont-elles semblé faciles?
La formation était fortement tournée vers la pratique, ce qui m’a très bien convenu. J’ai pu grandement profiter de mon expérience professionnelle. Le temps passé en classe m’a bien plu également. J’ai apprécié le grand esprit d’entraide; je ne m’y attendais pas. Le fait qu’il y avait plusieurs autres adultes dans ma classe y a certainement aussi contribué.

Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis que vous avez votre CFC d’assistante en soins et santé communautaire?
Tellement de choses! Grâce à ma formation et à mes nouvelles connaissances, j’accompagne mieux mes patients. J’ai gagné confiance en moi et je travaille avec plus d’assurance. On me respecte aussi davantage depuis que j’ai mon CFC.

Recommanderiez-vous la formation à des personnes du domaine de la santé qui ne possèdent pas de certification professionnelle?
Sans la moindre hésitation. Pendant longtemps, je ne savais pas que cela était possible. Si je l’avais su, j’aurais commencé avant et j’aurais profité plus longtemps de toutes les connaissances que j’ai acquises. C’est pourquoi je tiens à faire connaître la certification professionnelle pour adultes. Tout le monde devrait savoir que cela existe et que c’est possible.

Line Hürlimann

Âge: 55 ans
Position:

Assistante en soins et santé
communautaire CFC

CONDITIONS POUR OBTENIR UNE CERTIFICATION PROFESSIONNELLE À L’ÂGE ADULTE

Il existe en Suisse près de 250 formations professionnelles initiales. Les adultes peuvent eux aussi obtenir un certificat fédéral de capacité (CFC) ou une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) dans toutes les professions.

Pour obtenir une certification professionnelle, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • Bonnes connaissances d’une langue nationale
  • Bonnes compétences de base
  • Motivation et persévérance


Témoignages

Témoignages