Entrez un terme de recherche

ACTUALITÉ 23 août 2019

WorldSkills 2019 : somptueuse cérémonie d’ouverture

Plus de 40'000 spectateurs formaient le décor impressionnant de la somptueuse cérémonie d’ouverture des 45e WorldSkills à la Kazan Arena. La large palette des métiers participants a été représentée dans un spectacle coloré d’environ deux heures. Pour la Suisse, le point fort a été la prestation de la peintre décoratrice Daniela Ziller qui a prononcé le serment officiel au nom de tous les concurrents et concurrentes sur la grande scène.

WorldSkills 2019

WorldSkills 2019 : somptueuse cérémonie d’ouverture

ACTUALITÉ 22 août 2019

WorldSkills 2019 : Visite de Guy Parmelin

Le conseiller fédéral Guy Parmelin sera présent à Kazan vendredi prochain (23 août) pour le premier jour des compétitions. Il souligne par cette visite l’importance des championnats des métiers pour la Suisse et son système de formation professionnelle. Le ministre suisse de l’économie a déjà rencontré l’équipe suisse lors du dernier week-end de préparation, qui a eu lieu fin juin à Neuchâtel. « La Suisse peut être fière de son équipe. Je me réjouis de voir ces jeunes professionnels talentueux, passionnés et motivés lors des compétitions à Kazan », a affirmé le chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR).

WorldSkills 2019

WorldSkills 2019 : Visite de Guy Parmelin

ACTUALITÉ 21 août 2019

WorldSkills 2019 : La délégation suisse nourrit de grandes ambitions

De vendredi à lundi, 41 jeunes professionnels de Suisse se mesureront à des concurrents des quatre coins de la planète dans le cadre des championnats internationaux des métiers, à Kazan (Russie). La délégation suisse, qui compte 6 participants romands, nourrit de grandes ambitions pour ces compétitions et espère figurer dans le top 3 au classement par pays.

Communiqué de presse

WorldSkills 2019 : La délégation suisse nourrit de grandes ambitions

ACTUALITÉ 19 août 2019

Apprends maçon, deviens contremaître maçon

Les pros vont de l’avant : « J’ai appris le métier de maçon parce que tout petit déjà, je m’intéressais à la construction », explique Filippe Dos Santos. Depuis qu’il a obtenu le brevet fédéral de contremaître maçon, il dirige une équipe sur un chantier. Maintenant, il veut aller encore plus loin et suivre la formation de conducteur de travaux dans une école supérieure.

Vers le portrait vidéo

Apprends maçon, deviens contremaître maçon